L'étreinte de Plume Rose


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Dim 22 Oct - 4:14

Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!

Ma vie... Je n'arrivais plus à comprendre... Quel était son sens, le sens de mon existence. J'étais aspiré par ce trou noir que maintenant les hommes croient pouvoir guérir avec les pilules, le désespoir. On ne fait plus que voir noir autour, mais ou se trouve la lumière, pourquoi malgré ce soleil d'été et cette chaleur je ne pouvais voir que l'ombre de mon corps me suivant partout? Pourtant bien des gens le disent, le bonheur, est a porter de main de tout ceux qui espère et le veulent. J'ai prié, j'ai pleuré et tendu mon moi même de corps et âme pour pouvoir l'atteindre mais sans résultat.

Mais comme d'habitude... Je restais assis ici, dans ma chambre à coucher, attendant le soleil de disparaître pour pouvoir enfin bouger et sortir de ce trou que l'on appelle son chez soi. Je m'en souviens comme si c'était hier, pas par mémoire mais par habitude. Comme à chaque soir je prends un bain et m'habille doucement avec cette même chanson qui joue sur ma radio qui ne fait que rendre ma situation plus pathétique qu'elle ne l'est déjà. Et enfin, je me demandais toujours pourquoi prendre ce bain? Je suis déja salle de l'intérieur, je vais revenir et vomir tout ce que j'ai mangé. Mais encore, j'ignorais mes pourquoi et je me mis en route.

Arriver sur la rue... La rue Sainte-Catherine, la rue de nos vices je me mis au travail. Mon travail de prostitué. Ce ne fut pas long avant que je me trouve mon premier client, un vieil homme vicieux et pervers qui ne veux que se défouler sur de la jeune chair fraîche. Mais je me suis trompé, celui-ci était même trop timide. Il resta discret pour m'entraîner dans un coin sombre pour se vider. Mais au moment qu'il me touche je lui réponds : "Votre femme... Est-elle si indisérable ou bien est-ce vous le coupable?". Et voila, une gifle que je mange dans la figure et un client perdu! Moi et ma grande gueule. Mais il n’a pas repris son argent, ce n'était pas un avare au moins. Juste un pauvre me suis-je dis.

Retournais-je à la rue, sans même avoir le temps de m'allumer une cigarette qu'un autre vient me voir. Un client d'or les appelait-on. Jeune, beau et charmant, c'est a se demander pourquoi beau comme ça, ils viennent nous payer... Je ne suis guère con, loin de la, mais naïf hélas. Un simple sourire réconfortant de cet homme que je me mets à sourire comme un idiot! Et voila, je le savais! Encore un autre qui ne voulais pas payer tandis qu'avec une voix de charmeur il me dit : "Ce soir, c'est moi qui travaille pour toi." Zut! Quel con que je suis, je vais le suivre. En plus avec charme, il m'amène chez lui en me faisant croire que ce n'était pas saint de faire cela dans la rue. Arrivé dans son petit appartement a deux coin de rue plus loin, bien ranger, différent de mon bordel, je l'avoue, je m'y plaisais bien.

Et à ce moment qu'il me pris de force, sauvagement, comme un loup traque le lapin, le met par terre pour ensuite le manger... Le déguster durant ça courte souffrance. Encore une fois, je me suis fais avoir. Ce fut un moment avant que je n'arrête de bouger, le laissant faire pendant que j'étais couché comme un cadavre. Une simple l'arme furtive qui coula de mon oeuil. Je regardais le plafond... Si blanc... Je me suis dit que peut-être s'écroulerait-il sur nous. Mais par pure folie, ma simple folie ordinaire, je me mis a rêver durant que cet Adonis se défoulait sur moi. Plus il me rentrait dedans, plus il me serait la tête contre le lit et plus il m’embrassait rudement... Plus je voyais ces papillons, ils étaient beaux me disais-je. J'avais même le goût de me débattre a nouveau pour les attraper. Oh! Un est venu se poser sur mes lèvres, il était d'une beauté, tout rose, j'aimais bien le rose. Mais d'un coup si soudain le papillon s'envola, c'était fini. Bien court mais douloureux. Mais du coup, je m'en foutais, les papillons, spécialement celui qui a su toucher mes lèvres si délicatement ont réussis a m'apporter confort.

Mais... Il ne se levait pas... Il restait couché sur moi, il me prit dans ses bras, si fort mais cette fois-ci c'était moins douloureux. Je ne comprenais plus jusqu'a ce qu'il se mette à pleurer dans mes bras. Cet homme si fort se rabaisserait si vite, devant moi!?! Je ne voulais plus fuir, il était malheureux, il n'a pas fait cela par simple plaisir, je ne l'ai pas vu sourire un seule fois durant l'agressement. Est-ce une raison? Non... Il n'y a aucune raison de se venger et lâcher sa colère sur les autres, mais je m'en foutais encore. C'est alors que je lui parle de mes papillons, il était confus et m'a pris pour un fou durant un moment. Mais je lui ai bel et bien dit que si j'ai trouvé ces papillons pour me protéger, il pouvait faire de même. Il recula, il se sentait encore plus mal d'avoir agresser un idiot maintenant. Mais soudain, un détail me saute aux yeux sur le lit, il a fait sa tache sur le lit et non en moi, pourquoi un agresseur prendrait la peine de ne pas me salir de son fluide? Je le regarde droit dans les yeux et lui prends les mains, un faux sourire et les larmes aux yeux, je lui dis : "J'ai trouvé les papillons pour me protéger des imbéciles comme toi! Peut-être que si tu cherche bien, tu trouveras bien un papillon qui viendra te guérir de ta maladie."

Il fut sur le choc, il ne savais pas comment j'avais deviner. Au fond, je n'étais pas sur, mais sa réaction m'a révélé la vérité. Son visage est devenu de glace, il m'ouvrit la porte sans dire mot. Alors, je sortis sans dire mot de même. Je marchais dans la rue, j'étais triste mais pourquoi? Zut! Encore les pourquoi sans réponse! C'était assez pour ce soir, assez pathétique qu'un billet de 20 dollars d'un vieux vicieux, je me dirige tout droit vers chez moi. Mais pour la première fois, je ne pris pas de bain. Je me lance dans mon lit et sans me surprendre, je revois ce papillon, je le tue d'un coup de poing. Je ne voulais pas pleurer, le papillon m'avait trahi! Alors je l'ai trahi en retour. Il ne m'a jamais indiquer la sorti, tout ce qu'il faisait c'était rester sur moi pour me dire : "Ne regarde pas, laisses-les faire, regarde ma beauté traîtresse a la place!".

Libérer... De ce souffle qui me fait mal... De ces larmes qui ont détruis mon idéal! Me fallu-t-il cette histoire d'un soir pour comprendre? Combien de fois me suis-je mis dans des situations plus douloureuse sans même jamais comprendre. Et enfin la réponse enfin, ce n'était pas l'homme... Mais la mort du papillon.
Revenir en haut Aller en bas
Plume Rose

avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 32
Localisation : Genève/suisse
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Dim 22 Oct - 11:16

😢 c'est super beau malgrès que ce soit triste Sad

je me retrouve par rapport au papillion..

Mad, je ne veut paraitre indiscrete, mais est ce vraiment personel ou non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-break.disuctforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Dim 22 Oct - 12:35

Plume Rose a écrit:
Mad, je ne veut paraitre indiscrete, mais est ce vraiment personel ou non?

Haha, c'est correct tres chere! Oui, chacune de mes nouvelles sont l'un de mes vecus. Histoire vrai, ce qui fait de nos nouvelles encore plus interessente et mieux exprimee.

Actuellement j'ecris un livre aussi! Mais c'est une autre histoire! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Lun 23 Oct - 17:55

c'est triste tout ça

je vais etre sincére.
Si j'avais dut acheter cette nouvelle par exemple, je ne l'aurait pas fait car ce n'est pas le genre de lectures que j'aime lire...
Effectivement tout ce que je peux lire ou voir en film par exemple me touche enormément et malheureusement je n'ai pas assez de courage pour affronter tout ça, sinon j'y pense de jour comme de nuit et ça m'empeche de "vivre" normalement...
Et oui je suis comme ça, bien trop sensible.

Mais en tout cas tu as écrit quelque chose de trés émouvant et touchant.
C'est trés bien écrit , et tu as un talent énorme ça c'est sur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Lun 23 Oct - 20:58

Merci Margot! J'apprécie et je te comprends! Moi meme je suis TRES meme TROP sensible, mais le courage est la par exemple et je n'ai pas eu le choix de confronter tout ca durant ma vie, sinon crois-moi, je serais mort il y a bien longtemps!

En parlant d'acheter, c'est une nouvelle de mon recueil qui sera bientot en vente haha! Mais encore, je te comprends parfaitement! J'en mettrais une plus joyeuse juste pour toi tres bientot!

A pluche les 'tits n'amis!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Lun 23 Oct - 21:29

affraid C'est horrible, ça me sert le coeur. Ce qui est bien dans l'histoire c'est que la nouvelle est bien écrite... Assez pour me bouleverser.

C'est encore pire de savoir que c'est du vécu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   Mar 24 Oct - 5:15

Merci Mélisse... Meme si negatif... Mon but est d'exprimer ce qui se trouve dans mon coeur et c'est bien d'entendre que mon texte a donner la bonne impression.

Et merci a vous toutes pour ces commentaires. Mici Mici!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'un soir... Papillon d'une vie!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papillon du soir espoir
» UN PAPILLON SOUS LA NEIGE de Daphne Kalotay
» La danseuse papillon – Alwett et Lucky
» Chenillou et Lilibel (Histoire pour enfants)
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'étreinte de Plume Rose :: Littérature & Ecriture :: Nos Ecrit :: Coin Eternel-
Sauter vers: